Ils se trouvaient au poste frontière d’Akçakale, en Turquie. Les douaniers turcs les ont d’abord pris pour des contrebandiers avant de remarquer qu’ils parlaient français. Edouard Elias, Didier François, Nicolas Hénin et Pierre Torres, étaient retenus en otage depuis juin 2013 en Syrie. Ils sont aujourd’hui libres et de retour en France. Le Président de la République, François Hollande précisera dans un discours à l’annonce de la libération qu’ils sont « en bonne santé en dépit des conditions très éprouvantes de leur captivité ».

4 otages en Syrie libérés avec François Hollande

Les 4 otages libérés aux côtés du président François Hollande © Capture BFMtv

Dans le même discours, François Hollande remercie « tous ceux qui ont permis l’heureux dénouement de cette épreuve»; il « partage la joie des familles de nos compatriotes qui ont enduré, avec un grand sens des responsabilités, l’angoisse de cette épreuve » et « salue aussi tous les proches qui ont marqué leur solidarité autour ».

Les journalistes n’ont jamais douté, d’après l’ex-otage Didier François. « On savait que tout le monde était mobilisé. On a la chance d’être français. Quand on est sorti, il y a quelque chose qui nous a vraiment touchés. C’est de voir le degré de mobilisation, on l’a découvert sur Internet hier. Cet élan de solidarité, cette capacité de générosité qu’ont les Français quand il s’agit de leur presse, de leurs otages, de leurs citoyens à l’étranger. Ça, c’est quelque chose de fort. »

Le discours de Didier François