Alors que la Coupe du Monde de football commence le jeudi 12 juin, les habitants de Sao Paulo n’ont toujours pas accepté la venue de l’événement sportif dans leur ville. Le stade qui doit accueillir le premier match demain est encore en travaux, des grèves et des manifestations se multiplient pour enrayer le bon fonctionnement de la Coupe du Monde, des tags fleurissent sur les murs de la ville, mettant en avant la pauvreté du pays… Le peuple se lève contre l’état qui fait tout pour montrer la plus belle image possible du Brésil. Pourtant, ils ont du mal à contenir les Brésiliens qui n’arrivent pas à accepter le comportement de l’Etat.

manifestiastion sao paulo coupe du monde

Manifestation à Sao Paulo contre le Mondial © Ben Tavener via Flickr

Ils se servent aussi des médias comme Internet pour se faire entendre. Sur les réseaux sociaux, et notamment sur Tumblr, des centaines de Brésiliens postent des images des manifestations. Des pancartes levées dénoncent les problèmes économiques qui devraient être résolus plutôt que de construire un stade et d’investir 11 milliards d’euros dans les préparations du mondial. Ils mettent en garde aussi les touristes qui comptent venir. Ce serait un danger de venir à Sao Paulo pour cette Coupe du Monde. Les manifestations et les grèves devraient continuer pendant l’événement. La ferveur qui était présente lors de l’attribution de la Coupe du monde en faveur du Brésil en 2007 n’est plus.