Depuis les élections européennes, tout le monde pensait le Front National plus fort que jamais. Et pourtant, il semblerait que cette victoire n’ait pas aussi bien soudé  le parti politique que Marine Le Pen l’espérait. C’est pourquoi la présidente du FN donne des ordres pour essayer d’établir son parti parfait. Cela ne se fait pas sans bruit.

Après la démission, pleine de suspicion, de Joëlle Bergeron, Marine Le Pen revient malgré elle, sur le devant de la scène. Selon l’élue Marie-Christine Arnautu, elle aurait «fait envoyer un mail» le 4 juin à six élus du groupe «Nice Bleu Marine» qui venaient d’élire comme chef de file Guillaume Aral, un galeriste niçois. Le FN voulait que ce soit justement Marie-Christine Arnautu qui soit à la tête de ce groupe. Quatre des six élus ont été suspendus par la présidente du FN, ils n’ont plus le droit de se revendiquer du FN ou du Rassemblement Bleu Marine.

front national poster twitter

Poster de campagne après la victoire du FN aux européennes © Front National via Twitter

D’un autre côté, son père, Jean-Marie Le Pen a tenu des propos antisémites dans une vidéo qu’il partage sur son blog associé au site du FN. Marine Le Pen n’a pas accepté ses propos et a donc décidé de ne plus héberger le blog et de condamner les propos de son père. C’est dans une lettre ouverte publiée sur son site qu’il s’adresse à la présidente du FN. Il n’oublie pas de rappeler deux moments où Marine Le Pen a aussi tenu des propos racistes ou lorsqu’elle avait participé à un bal d’extrême-droite autrichien, considéré comme nazi.

Alors que Marine Le Pen essaie de dé-diaboliser le Front National afin de se débarrasser de cette image qui fait peur à beaucoup de monde, ces derniers faits ne semblent pas lui l’aider dans cette action. Elle devra redoubler d’efforts pour ne pas être la cible des attaques.