Pour la seconde fois lors du mandat de François Hollande, son équipe ministérielle va être remaniée. Manuel Valls reste tout de même le Premier Ministre et travaille sur de nouveaux noms pour créer le gouvernement « de clarté sur la ligne, les comportements, la composition et la majorité » que le président François Hollande lui a demandé, selon l’Elysée. « Il faut que les comportements garantissent la cohérence, le respect et la solidarité ». Un commentaire tout droit adressé à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, qui ont conjointement attaqué la politique économique du gouvernement. Il était alors impossible pour Manuel Valls de pouvoir travailler encore avec des ministres qui ne croient pas à ce que le gouvernement met en place.

Manuel Valls © Gouvernement

Manuel Valls © Gouvernement

La démission du gouvernement a été présentée au chef de l’Etat par le Premier Ministre dès le dimanche 24 aout au soir, après avoir écouté les discours des ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon quelques heures plus tôt à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire). Un proche de Manuel Valls explique son choix : « ce sont les images physiques de Montebourg, celles du discours, qui ont convaincu Manuel Valls. Il a vu dans les paroles de son ministre de l’économie une véritable insulte au gouvernement et à la présidence de la République ». Il était donc nécessaire pour le Premier Ministre de remanier son gouvernement.

Avant l’annonce du Premier Ministre Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti ont déjà annoncé leur départ. Pour les remplacer, Emmanuel Macron, Najat Valleud-Belkacem et Fleur Pellerin ont été nommés respectivement au poste de ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et ministre de la culture et de la communication. Douze ministres gardent leur place comme comme Laurent Fabius, Ségolène Royal, Christiane Taubira ou encore Michel Sapin.

La nouvelle composition du gouvernement :

Ministre des affaires étrangères et et du développement international : Laurent Fabius

Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie : Ségolène Royal

Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche : Najat  Vallaud-Belkacem

Garde des Sceaux, Ministre de la Justice : Christiane Taubira

Ministre des Finances et des Comptes Publics : Michel Sapin

Ministre de la Défense ; Yves le Drian

Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes : Marisol Touraine.

Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social : François Rebsamen

Ministre de l’Intérieur : Bernard Cazeneuve

Ministre de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt, Porte-Parole du Gouvernement : Stéphane Le Foll

Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique : Emmanuel Macron

Ministre du Logement,de l’Egalité, des Territoires et de la ruralité : Sylvia Pinel

Ministre de la  Décentralisation et de la Fonction Publique :  Marylise Lebranchu

Ministre de la Culture et de la Communication : Fleur Pellerin

Ministre de la Ville et de la Jeunesse : Patrick Kanner

Ministre des Outre-Mer : George Pau-Langevin