Le lundi 13 mai dernier, le magasin Virgin Mégastore des Champs Élysées lance une liquidation de stock avec une réduction de 50% sur chaque produit provocant une émeute apocalyptique.

Les soldes virent au cauchemar

Suite à son redressement judiciaire depuis le mois de janvier dernier, Virgin lance une liquidation de stock avec des réductions allant jusqu’à moins 60%. L’annonce de ces soldes provoqua une émeute auprès des consommateurs qui se sont tous rués en masse vers les rayons Hifi dès l’ouverture des portes à 10h. À la montée des escaliers, une femme fut même poussée et tomba sans recevoir la moindre aide. Et même après rupture de stock dans les rayons high-tech, le petit business entre consommateurs se fait déjà sentir au sein même du magasin, car chacun propose de revendre ce qu’il a eu. Les victimes de cette ruée apocalyptique furent les vendeurs qui se sont vus bousculés, critiqués et même harcelés dans les rayons. Ils n’y ont pas cru leurs yeux et ont été « hallucinés » et « touchés ».

Bilan : après trois jours d’émeute, Virgin ferme définitivement ses portes le vendredi 17 mai sans aucune considération pour les employés qui ont joué sur leur self-control pour gérer une émeute de consommateurs contents d’avoir fait de bonnes affaires.

Lire cet article sur Rue89 pour découvrir l’avis de salariés de chez Virgin.

© capture Youtube

© capture Youtube