La 87ème cérémonie des Oscars s’est déroulée ce week-end à Los Angeles et les résultats sont sans appel. Birdman est le grand vainqueur et Boyhood a été laissé sur le carreau.

Le film Birdman du réalisateur mexicain Inaritu était nommé à neuf reprises. Il a remporté quatre statuettes dont celle du Meilleur Film et celle du Meilleur Réalisateur. A travers le sacre de ce film, la compagnie des Oscars adresse deux messages clairs à Hollywood. Elle récompense une création originale, contrairement aux quatre autres nommés, et une réalisation technique incontestable. Cela faisait quatre ans que les Oscars du Meilleur Film et Meilleur Réalisateur n’avaient pas été attribués au même film. Il s’agissait du film The Artist, du réalisateur Michael Hazanavicius.

Oscars 2015

Oscars 2015

Boyhood, pourtant favori et nommé dans six catégories, ne remporte qu’une seule statuette. Contrairement à cette déception, la cérémonie a vu de belles surprises. Le film indépendant Whiplash remporte trois catégories, dont deux pour le travail sonore.

Grand Budapest Hotel de Wes Anderson remporte lui aussi quatre trophées, moins prestigieux, dont un pour le compositeur français Alexandre Desplat.

Du côté des récompenses individuelles, Julianne Moore et Eddie Redmayne remportent respectivement les Oscars du Meilleure Acteur et Meilleure Actrice. Un bel hommage à la maladie, à l’honneur cette année. Julianne Moore interprète en effet une linguiste apprenant qu’elle est atteinte d’Alzheimer dans le film Still Alice. Eddie Raymane, de son côté interprète Steven Hawkins atteint d’une sclérose amyotrophique dans Une merveilleuse histoire du temps. Une jolie récompense pour l’acteur seulement âgé de 33 ans.

Surprise également, le film Timbuktu d’Abderrhamane Sissako récompensé de 7 Césars est reparti bredouille. En effet l’Oscar du Meilleur Film Etranger a été attribué à Ida, une production Dano-polonaise.

Pour conclure, côté films d’animation, Disney l’emporte sur Marvel deux statuettes à zéro.