Tout le monde se souvient de Samir Aït Saïd, ce fameux gymnaste qui s’est horriblement cassé la jambe pendant les Jeux Olympiques de Rio 2016. Lui, il se voit comme un athlète de haut niveau et se prépare déjà pour les prochaines grandes compétitions.

Un accident comme un autre

Jour pour jour, Samir Aït Saïd entreprend sa marche en avant tout en gardant un seul objectif en tête : la médaille d’or aux JO de Tokyo en 2020. Le calendrier de sa réhabilitation nous en dit long sur sa détermination. Pour lui, l’accident est juste un cap à passer, combien même c’était grave. Deux jours après l’opération, il marche avec un plâtre à la jambe et il vient soutenir ses compatriotes encore en compétition.

Une motivation plus que débordante

28 jours après l’accident, Samir Aït Saïd reprend ses exercices avec un vélo d’entraînement. C’est squat et levée de poids après 68 jours. Il a repris des figures aux anneaux 81 jours après le drame du 6 août 2016. Rappelons qu’il a réalisé des courses d’agilité avec le tibia et le péroné cassés 158 jours auparavant. Quoi qu’il en soit, le champion d’Europe 2013 a raté deux fois le podium olympique à cause de blessure. A force d’abnégation et de courage, il est prêt pour terminer en beauté sa carrière pour le prochain JO.

Samir Aït Saïd reprise

© Samir Aït Saïd via Instagram