Grand spécialiste de terre battue, Rafael Nadal a remporté son dixième titre à Roland Garros, logique selon les experts.  Il a battu Stan Wawrinka sur un score sans appel de 6-2, 6-3 et 6-1. Cela fait de lui une légende. Par contre, chez les dames grosse surprise avec le sacre de la jeune Jelena Ostapenko.

Pour une surprise, c’en était vraiment une

La lettone de 20 ans, Jelena Ostapenko, droitière et armée de revers à deux mains, a battu la roumaine de 25 ans, Simona Halep, avec 2 set à 1 (4-6, 6-4, 6-3). La 47e joueuse mondiale est venue à bout de la 4e mondiale après avoir perdu la première manche et s’être vue distancée de 3 jeux à zéro à l’entame de la seconde.

Jelena Ostapenko Roland Garros 2017

Jelena Ostapenko © capture Youtube

Le destin est-il du côté de Jelena ?

Elle est né un jour du 8 juin 1997, jour pendant lequel le brésilien Gustavo Kuerten a remporté son premier titre de Roland Garros à Paris en étant lui aussi non tête de série (66e au moment de ce sacre). C’est dire qu’Halep était mieux côté vu son classement et son expérience sur la terre battue française (finale perdue contre Sharapova en 2014). Avant de se hisser en finale, la tenniswoman lettone est venue à bout de la Suissesse Timea Bacsinszky également en trois sets.