© Europe1

© Europe1

Deux journalistes d’Europe 1 n’ont pas donné de nouvelles depuis 24 heures. A cet instant, leur enlèvement est présumé. C’est pour cette raison que François Hollande exige leur libération.

Le célèbre reporteur Didier François et son photographe Édouard Elias ont été vus la dernière fois en Syrie vers Alep. L’annonce officielle de leur disparition a été faite 7 juin 2013 matin. Selon la déclaration du quotidien Les Echos, les journalistes étaient enlevés par des hommes armés dans les voisinages de Herbl. C’était le Chef d’État français lui-même qui l’a déclaré lors de son passage au Japon. Il n’a pas manqué d’exiger leur libération immédiate. Selon lui, ces deux journalistes ne sont pas des représentants de leur nation, mais de simples travailleurs. C’est ainsi qu’ils ne doivent en aucun cas être pris au cœur du conflit politique entre la Syrie et d’autres nations.

Cet enlèvement classe la Syrie comme une zone parmi les régions les plus dangereuses pour les journalistes. En effet, en 2012, un jeune reporter de 22 ans a été enlevé en Syrie. C’était aussi le cas de James Foley et du journaliste italien Domenico Quirico. Pour ce dernier, son directeur a annoncé jeudi dernier que ce journaliste était toujours en vie en Syrie.