Aujourd’hui, ce n’est plus en tant que candidat que François Hollande est invité dans le Capital, mais comme le chef d’État. En effet, durant la campagne présidentielle de 2012, il avait fait la promesse de revenir sur le plateau dans le cas où il était élu et le voilà un an après sur M6. Tout au long de l’émission, le Chef d’état français a essayé de sécuriser les Français en répondants à leurs craintes. Axé en particulier sur la situation de crise en France, le débat entre le présentateur Thomas Sotto et François Hollande a insisté sur les questions relatives au logement, aux dépenses publiques et surtout sur le chômage des jeunes.

Toujours dans le souci de rassurer la population sur la prise de conscience du gouvernement par rapport à la crise, François Hollande a profité de son interview dans le Capital pour déclarer le changement de fiscalité. Celui-ci va viser entre autres la fluidité des transactions. Il a aussi annoncé d’autres réformes comme la création d’emploi afin de lutter contre le fléau du chômage principalement des jeunes. Cette décision devrait conduire à l’augmentation du pouvoir d’achat de la population. Dans sa mission de faire avancer le pays, François Hollande a déclaré avoir agi rapidement pour contrer la crise économique en France.

Thomas Sotto et François Hollande dans Capital © M6

Thomas Sotto et François Hollande dans Capital © M6