Pour Laurence Ferrari qui est présentatrice du Grand 8 sur la D8, elle n’est plus journaliste. En effet, elle s’est vu refuser sa carte de presse pour cette année 2013. La commission n’a pas voulu renouveler sa carte. C’est la nature de sa nouvelle émission qui a poussé la CCIJP (Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels) à prendre une telle mesure du moins c’est ce que Éric Marquis, le Président de la Commission a déclaré au Petit Journal. Celle-ci a jugé que Le Grand 8 n’était que du divertissement et non de l’information. Alors que nous ne sommes pas sans savoir que la première partie du Grand 8 traite des sujets politiques et sociaux. Mais, aux yeux de la CCIJP, l’émission ne justifie pas la possession d’une carte de presse. C’est dans cette optique que Laurence Ferrari s’est vue retiré la tienne.

Elle n’est plus seule à ne pas avoir eu de carte de presse. En effet, d’autres consœurs du talk-show n’ont pas eu l’approbation du CCIJP pour le renouvellement de leur carte de presse pour cette année 2013. C’est le cas par exemple de Audrey Pulvar, Roselyne Bachelor et d’Élisabeth Bost. L’année prochaine, elle sera au commande d’un programme entre 18 et 19H30 sur iTélé.

Laurence Ferrari dans Le Grand 8 © capture D8

Laurence Ferrari dans Le Grand 8 © capture D8