Les comptes de compagne présidentielle 2012 de Sarkozy viennent d’être rejetés par la commission nationale des comptes de campagne et des finances politiques (CNCCFP). Ils étaient jugés trop élevés, dépassant le seuil.

Ce fut à son domicile, vendredi 05 juillet dernier, que Nicolas Sarkozy a reçu la lettre de commission du CNCCFP. Elle l’informa que ses comptes pour la campagne présidentielle 2012 ont été rejetés. Rappelons que ses comptes ont dépassé le plafond autorisé qui s’élève à 22 509 000 euros. En effet, les comptes de Sarkozy atteignaient déjà les 21 339 64 euros. En ajoutant les frais pour les réunions publiques, ses dépenses électorales dépassaient le plafond de 466 118 euros, a déclaré la CNCCFP.

© Nicolas Sarkozy via Facebook

© Nicolas Sarkozy via Facebook

Par ailleurs, le Conseil constitutionnel stipula que cela « implique que les dépenses électorales de M. Sarkozy ne sont pas remboursées forfaitairement ». D’autre part, l’ex-candidat de l’UMP sera dans l’obligation de verser au Trésor public « l’avance forfaitaire qui lui a été versée, un montant arrêté à 363 615 euros ».

Toujours d’après le Conseil, le parti politique (UMP) devra parallèlement verser dans les 11 millions d’euros suite aux dépenses réalisées pour l’aide publique. Un coup dur pour l’UPM qui traverse actuellement des soucis financiers suite aux deux défaites successives lors des sénatoriales et législatives.