Pierre Moscovici sourire

Pierre Moscovici © Gouvernement

Enfin, une lueur d’espoir pour l’économie de la France. Le retour de la croissance en France est officiel. Les chiffres sortis par l’INSEE le montrent. Effectivement, une hausse du PIB de 0,5% a été constatée. Ce chiffre est nettement supérieur aux prévisions disponibles durant le premier trimestre. Il s’agit du taux de hausse le plus élevé depuis le premier trimestre de 2011.

Ce rebondissement est fortement lié à trois facteurs principaux. La demande intérieure qui a produit 0,3 point est le premier facteur. La variation de stocks des entreprises contribue aussi à cette hausse. En effet, une hausse de +0,2 point a été comptabilisée. Enfin, on retrouve les importations et les exportations. Ces deux domaines ont connu un rebond simultanément.

En se basant sur ces chiffres, le Ministre de l’Économie française Pierre Moscovici est plein d’espoir et prévoit des résultats positifs pour l’année 2015. Il pose la barre très haute en espérant un taux de croissance de 0,8%. Cette croissance est aussi constatée dans la zone Euro.

Pour le premier ministre français Jean Marc Ayrault, malgré cette reprise de l’économie, il est important d’insister sur les efforts effectués. D’autant plus que ces six trimestres consécutifs ont été un véritable échec de la France sur le cadre économique.