Les membres du Comité international olympique ont enfin annoncé leur verdict, ce samedi 7 septembre, quant au prochain pays qui accueillera les JO. Ce fut Jacques Rogge, le président du Comité international olympique (CIO) qui a annoncé, samedi dernier à Buenos Aires, le nom du pays où se dérouleront les JO de 2020. Ainsi, avec un total de 60 voix contre 36, la ville de Tokyo a devancé la Turquie et Istanbul au second tour. Quant à son troisième adversaire, Madrid, il fut éliminé au 1er tour.

Tokyo 2020 remporte

© Tokyo 2020

Inutile de cacher la joie des médias asiatiques présents à Buenos Aires après l’annonce du président du CIO. Ayant déjà accueilli les Jeux olympiques en 1964, la ville asiatique a fait tout son possible pour rassurer les membres du CIO grâce à l’intervention de la princesse Hisako Norihito qui s’est déplacée jusqu’à Buenos Aires pour l’occasion.

Tokyo 2020 logo officiel

Le logo officiel © Tokyo 2020

La capitale nippone n’a guère hésité à prévoir un budget de 2,6 milliards d’euros pour accueillir les JO. Avec son slogan « découvrir demain », Tokyo projette de répartir les jeux en deux zones, dont l’une face à la mer et l’autre intitulée « Patrimoine » incluant l’usage des anciens sites qui ont accueilli les JO de 1964.

La vidéo qui présente le projet :