© DR

© DR

Suite à la demande de la Commission européenne, une étude révélée par Le Monde a démontré que la France perdrait la somme de 32 milliards d’euros par an sur la TVA.

Ce « trou » représente en tout un cinquième des recettes de la TVA en France. LeMonde considère que cette perte résulte des « fraudes » et « de la faille dans le système de prélèvement ». Outre les impayés provoqués par la crise économique, « l’optimisation fiscale » entrerait également en cause, toujours selon Le Monde. Quant à la Commission européenne, elle qualifie le système fiscal de complexe. Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, estime que la fraude à la TVA s’élevait à 10 milliards d’euros chaque année.

Par rapport à la dernière étude effectuée en 2006, la perte en Europe a nettement augmenté de 193 milliards d’euros. Face à cette perte considérable, Bruxelles recommande un élargissement de « la base de prélèvement de la TVA » et propose de mettre fin aux « multiples exemptions ». Une proposition qui embarrasse la France alors qu’elle prévoyait d’augmenter la TVA en 2014. En tout cas, la publication de ces chiffres sera prévue pour la fin de la semaine malgré de nombreuses contestations.