Cela peut paraître surprenant mais le disque en France va mieux. Il est dans le positif pour la première fois. La raison ? L’album des Daft Punk.

Random Acces Memories © Daft Punk

Random Acces Memories © Daft Punk

Random Acces Memories est un véritable carton dans le monde et en France. Si le duo vend beaucoup sur internet, les fans se sont massés aussi dans les commerces physiques pour avoir le disque. Cela a contribué à un rebond du marché car ces acheteurs, qui avaient perdu l’habitude de consommer en magasin culturel, ont pu acheter en même temps d’autres cds.

Cette hausse de la vente d’albums en France est la première depuis 10 ans. Dans les ventes d’album, il faut aussi compter les ventes de vinyles qui ont été boostées par ces titres très dansant qui alimenteront les playlists des DJ français. Cette augmentation de 6,1 % au premier semestre 2013 est encourageante pour ce secteur sinistré depuis l’arrivée d’internet avec le piratage bien sûr mais aussi l’écoute sur internet que ce soit via Deezer, Youtube ou autres.  Les revenus issus du streaming légal ont augmenté de 11 % et les ventes numériques sont aussi en hausse. Outre l’album des Daft Punk, les cds Génération Goldman, de Zaz, des Enfoirés ou de Pascal Obispo participent à cette bonne progression d’un secteur qui n’en demeure pas moins fragile notamment pour les artistes moins en vu.